Mamie gangster, David Walliams

 Le roman de Mamie gangster est drôle au début, joyeux au milieu, triste à la fin. Ce roman vous donnera l'information que mentir, c'est mal, même quand on veut faire plaisir.



Si quelqu'un peut répondre à la question que je vais vous poser : quelle est la différence entre un gangster et un voleur ? Ce roman vous apprendra deux choses : tout le monde a le droit de réaliser son rêve, même Ben qui veut devenir plombier. Les mamies et les papis ne sont jamais ennuyants, ils ont toujours des secrets cachés mais qu'ils ne veulent pas vous révéler. 


Olympe, CE1

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Merlin l'enchanteur, Claude Merle (Bayard jeunesse)

Louca (Bruno Dequier, Dupuis)

Un tirailleur en enfer, Yves Pinguilly (Nathan)